C’est l’heure du départ! de revoir ma famille et amis, de revenir au Québec pour la première fois depuis 6 mois. Je suis dans l’avion assis bien relax, je me pars un film sur mon macbook, quand on nous annonce que… le vol sera annulé, car il y a de la construction à LAX (Vous auriez pas pu le dire avant?). Tout le monde débarque, en attente pendant plus de 3 heures afin de nous rebooké un vol, qui … n’était pas avant le lendemain matin. Avec un séjour qui était déjà très court et chargé, et bien disons que ça partait un peu mal!

Arrivé à Montréal, avec plus de 12 heures de retard, ma copine m’acceuille avec les yeux pétillants et un grand sourire. En sachant très bien que, c’était la dernière fois que nous allions nous quitter, qu’après + de 2 ans de relation à distance, elle allait venir avec moi vivre cette aventure californienne.

À l’extérieur, je remarques tout de suite que c’est hyper humide et collant. I guess que j’métais bien habitué au climat sec et désertique de San Diego. Un bon repas familial afin de souligner l’anniversaire de ma belle-soeur et awaye au bar!

Mes chums m’attendait déjà depuis quelques drinks euh quelques heures. (comme vous pouvez le confirmer par les photos). Quel bon feeling de les serrer dans mes bras un à un! C’est comme si je n’étais jamais parti, comme si j’avais jamais eu l’idée de tout recommencer. Soirée bien arrosée qui se termine bien sûr par un grand classique montréalais : UNE POUTINE CHEZ CLAUDETTE! Après 6 mois, sans vrai poutine du Québec, disons que ça fesait du bien!

Avec l’horaire très chargé au programme, nous devions quitter Montréal relativement tôt puisque le lendemain, nous avions un souper chez mon frère aîné à Gatineau. Hyper heureux de revoir mes parents, frères et soeur et le reste de la famille! C’est là que tu réalises que… bien j’étais pas la pendant les 6 derniers mois. Que mes neveux et nièces on vraiment grandit. Un feeling qui fait freaké un peu je vous avouerais…

En soirée, direction le bon vieux pêle-mêle, ou mes meilleurs amis m’attendaient également avec les bras ouverts. 2-3 pichets vert plus tard… c’était bien repartis pour une autre grande soirée qui s’est terminé aux petites heures du matin.

Le lendemain matin dès 8h, je devais me préparer pour le mariage ou j’avais la chance d’être un des best mans. Grosse journée ensoleillé et humide dans un tuxedo qui se termine bien sûr par une soirée dansante avec tout les classiques de mariages tels que: Mambo #5, Shout et la Macarena!

Au lendemain de cette super soirée, c’était l’heure des derniers aux revoirs pour Andy. Un pool party de malade avec plus d’une 50 aines d’invités afin de souligner son départ. Au menu, un service de feu du BBQ Shop. Beaucoup d’émotions, je dois admettre que c’est hyper difficile de quitter des gens avec qui tu as vécu tellement d’évènements, mais en même temps c’est le genre de sacrifices que tu dois prendre dans la vie pour vivre de nouvelles aventures. Il suffit de regarder vers l’avant, et de foncer droit vers le futur! Le peureux n’avance pas.

Et là bien, j’suis dans l’avion bien coincé, je suis extrêmement épuisé du weekend que je viens de passer, ce weekend, qui a passé comme l’instant d’un claquement de doigts. J’me sens comme si j’étais une rockstar et que j’venais de faire une tournée au Québec. J’ai les mains qui shake et les yeux bien vitrés, eh oui, la bière était bonne! Je suis content! Content de revenir avec Andy, d’avoir franchit cette étape difficile dans notre relation. J’ai eu la chance de voir tout le monde que je voulais, en plus de faire de nouvelles connaissances.

C’est un … à la prochaine!

Leave a Reply